Les douceurs de Mina

Les expérimentations culinaires d'une passionnée de pâtisserie, cuisine ludique et originale !



BUGNES ULTRA-MOELLEUSES PARFUMÉES A L'ANIS

Après la galette des rois, les crêpes de la chandeleur voici venu l'heure des bugnes de mardi gras ! Autant vous dire tout de suite que je ne célèbre aucunement ces fêtes mais tout est toujours pretexte à préparer de délicieuses gourmandises :) qui seront avalées en moins de temps qu'il ne faut pour le dire...


Il existe traditionnelement deux sortes de bugnes : les bugnes lyonnaises que l'on ne présentent plus.. d'une couleur jaune légèrement pâle, fines et craquantes!... Et puis il existe les bugnes stéphanoises un peu moins connues de par leur nom mais qui, je trouve, sont beaucoup plus appétissantes de par leur texture moelleuse et bien dodue!


C'est naturellement celles-ci que j'ai choisi de préparer.. bien évidemment!

 

DSC04752


Ben oui... on est gourmand où on ne l'est pas ;)


La source ? le célèbre livre "Pâtisserie" de Christophe Felder :) LE livre à avoir dans sa bibliothèque, au moins... Je trouve ses recettes toujours parfaitement illustrées et inratables.


Pour une cinquantaine de bugnes (Doses doublées par rapport à la recette d'origine avec quelques petits arrangements de ma part) :

- 550 g de farine type 45
- 60 g de sucre
- 1,5 c à c de sel
- 20 g de levure fraîche
- 5 oeufs
- 160 g de beurre à T° ambiante
- 2 cac d'anis fraichement moulu
- 1 sachet de sucre vanillé


Mettre 400 g de farine, le sucre, le sucre vanillée, l'anis, le sel et la levure dans le bol du robot, en faisant attention que celle-ci ne touche ni le sucre, ni le sel.

Ajouter les 5 oeufs. Pétrir cette pâte au robot pendant 2-3 mn afin d'obtenir une pâte très dense.

Incorporer le beurre ramolli et pétrir de nouveau. Il faudra très certainement rajouter de la farine, il suffit d'incorporer les 150g restant par petites quantités et attendre entre chaque ajout que la farine soit bien incorporée. Il faut obtenir une pâte plutôt molle, lisse, homogène et qui se détache facilement des parois du robot.

Couvrir cette pâte d'un torchon et laisser lever à T° ambiante pendant une heure et demi environ. Pour ma part, je l'ai laissée 1h45.

Après ce temps de repos, la pâte a (normalement) bien gonflé. La déposer sur le plan de travail et la dégazer. Puis l'envelopper de papier film et la laisser reposer au frais pendant 2 heures.

Ensuite, fariner le plan de travail et y déposer la pâte. L'étaler au rouleau jusqu'à obtenir une épaisseur de 3 mm. Dans la mesure du possible, il faut essayer de conserver une forme rectangulaire qui facilitera le découpage.

Bugnes009


A l'aide d'un couteau bien auguisé, découper des bandes en diagonale de 6 cm de largeur environ. Couper ensuite ces bandes en losanges de 4 cm de côté.

Bugnes003

Bugnes004

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec un petit couteau pointu, faire une fente de 2 cm de long au milieu du losange dans la partie la plus longue. Prendre les losanges à la main, et faire passer par-dessous une des deux pointes dans l'entaille. Tirer sur la pointe et la faire ressortir doucement.

Bugnes005

Bugnes006

Bugnes007

 

 

 

 

 

 

 

 

Faites de même avec tous les losanges et disposez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez reposer à nouveau pendant 1h30 à T° ambiante sans les couvrir.

Bugnes008

 

Après la pousse, ils sont bien dodus !

DSC04740

 

Plonger ensuite les bugnes dans un bain d'huile bien chaud. Faire cuire les bugnes de manière à ce qu'elles aient une jolie couleur dorée de chaque côté et les disposer sur du papier absorbant afin d'enlever l'éxcédent de graisse.

Et enfin, les rouler dans du sucre cristal ou les garder nature selon la préférence ;)

Ces beignets sont parfaits avec un bon café à l'heure du gouter! Ils sont extrêmement moelleux, bien parfumés à l'anis et pas trop sucrés (juste 60g de sucre pour 550g de farine!). Bon sur, après il ne faut pas avoir la main trop lourde sur l'enrobage...

Pour mieux les conserver, les disposer dans une boite hermétique. Les bugnes garderont ainsi tout leur moelleux!

 

DSC04753

DSC04760

Regardez ce moelleux...

DSC04762

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC04764

DSC04765


A première vue la recette peut sembler loooonguueeeeee à faire... Et en fait ben non! Avec le robot, la pâte est pétrit assez rapidement, ensuite pendant les temps de repos, on peut faire autre chose ;)

Allez pas d'excuses, en plus ça tombe bien, mardi gras c'est demain!

Billet publié par Mina, le lundi 11 février 2013 à 14:25. - Commentez vite ce billet - Il y'a 10 petit(s) mot(s) - Pour retrouver cette recette [Cliquer ici]
Tags : , ,


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Vos petits mots sur BUGNES ULTRA-MOELLEUSES PARFUMÉES A L'ANIS

    Humm superbe
    Merci

    Petit mot laissé par Fafa, lundi 11 février 2013 | | Répondre
  • Alors la parfait!!! C est exactement la recette que je recherchais a realiser!! Elles ont vraiment l air delicieuses!!!!

    Petit mot laissé par Minoucha, lundi 11 février 2013 | | Répondre
  • Miammm quel délice qui me donne grave envie!! Bravo !

    Petit mot laissé par Souhila, mardi 12 février 2013 | | Répondre
  • Waaw merci pour la recette et les belles photos qui donnent l'eau à la bouche

    Petit mot laissé par mmetarabt, mardi 12 février 2013 | | Répondre
  • Merci Mille fois,jai essaye hier pour la première fois!super,mes enfants ont beaucoup aimé.

    Petit mot laissé par Umkauthar, mardi 19 février 2013 | | Répondre
  • Elles ont l'air exquises!

    Petit mot laissé par Graines de blé, dimanche 10 mars 2013 | | Répondre
  • Woooaw ! sublime et bien expliquez

    Bises

    Petit mot laissé par Oum Abdullah, dimanche 31 mars 2013 | | Répondre
  • Miam ! Super recette !

    Petit mot laissé par Paul Cuisine, jeudi 4 avril 2013 | | Répondre
  • J'ai réalisé cette recette pendant que mes parents était chez et ils ont aimés !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Trop bon.
    Merci pour la recette.

    Petit mot laissé par OumAhmed, vendredi 13 septembre 2013 | | Répondre
  • Merci pour cette recette qui est juste terrible !
    http://leblogdelafeelee.fr/2015/02/17/et-je-decouvris-les-bugnes-a-lanis/

    Petit mot laissé par Rach la féelée, mardi 17 février 2015 | | Répondre
Nouveau commentaire


© 2008-2014 Les Douceurs de Mina
Les photos et articles de ce blog ne sont pas libres de droit.
Merci de mettre un lien renvoyant à l'article concerné ou à la page d'accueil du blog, si vous souhaitez en utiliser le contenu.
Pour les photos, merci de me contacter concernant leur utilisation.